Voile-Multicoques déménage, la page mise à jour est visible en cliquant : ICI


Les Maxis-multicoques océaniques

Les bateaux sont classés selon leur date de mise à l'eau : du plus ancien au plus récent
PS : Les records indiqués en rouge sont les records de référence à ce jour en équipage, en bleu les records en solitaire



Bateaux menés en équipage

  
 
Warta polpharma


© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com
 
 
Skipper (sur The Race) : Roman Paszke (Pologne)
Longueur : 26,80m
Largeur : 13,60m
Hauteur de mât : 32m
Surface de grand voile : 231m²
Surface du solent : 101m²
Surface du gennaker : 339m²
Tirant d’eau : 3,50m
Poids : 11 tonnes *
Architecte : Gilles Ollier
Chantier de construction : Multiplast (Vannes-France)
Mise à l’eau : 1987
Nombre d’équipiers :
                                       - 5 : Trophée Jules Verne 1993
                                       - 9 : The Race
Ex Jet Services V, skipper : Serge Madec (détenteur du record de l’Atlantique Nord pendant 11ans : 1990-2001)
Ex Commodore Explorer, skipper Bruno Peyron : 1er détenteur du Trophée Jules Verne en 1993
Ex Explorer : bateau de promotion de The Race aux mains de Bruno Peyron, le bateau sert de support aux relations publiques pour promouvoir l’événement et l’équipage bat au passage certains records, notamment dans le Pacifique.
Palmarès :
                    - Détenteur du record de l’Atlantique Nord entre 1990 et 2001
                    - 1er détenteur du Trophée Jules Verne en 1993 en 79 jours 6 heurs
                    - 4ème de The Race hors temps en 99 jours
Le bateau a été utilisé en Pologne pour des opérations de relations publiques après The Race, depuis il n’a plus été utilisé en course.
En 2007, Roman Paszke construit un nouveau catamaran Bioton, il reprend certains éléments de Warta (poutre, mât), pour les greffer sur son nouveau bateau.
 
 * au départ de The Race


© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com
 

© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com


Cheyenne


©Thierry Martinez, avec son aimable autorisation
site web : www.thmartinez.com
 
 
Skippers : Steve Fossett qui eétait aussi propriétaire du bateau, puis David Scully pour l’Oryx Quest
Longueur : 37,90m        
Largeur : 18,20m       
Hauteur de mât : 41m       
Surface de grand voile : 472m²       
Surface du solent : 172m²     
Surface du gennaker : 564m²      
Tirant d’eau : 4,50m    
Poids : 27 tonnes *    
Architectes : Morelli-Melvin       
Chantier de construction : Cookson (Auckland-Nouvelle Zélande)    
Mise à l’eau : 1998   
Nombre d’équipiers :
                                        - 12 : The Race
                                        - 13 : Tour du Monde 2004 
Ex Playstation, skipper : Steve Fossett
Le bateau mesurait 32m à son lancement, pour résoudre des problèmes liés à l’enfournement les étraves sont allongées de près de 6m avant le départ de The Race, course que le bateau abandonnera rapidement après des soucis de voile de dérive.
Palmarès :
                    - Détenteur du record des 24 heures entre 1999 et 2000 (580 milles), puis entre 2001 et 2002 (687 milles)
                    - Détenteur du record de l’Atlantique Nord entre octobre 2001 et juillet 2006
                    -Détenteur du record Miami-New York entre 2001 et juin 2007
                    - Détenteur du record de la Méditerranée (Marseille-Carthage) entre mai 2002 et septembre 2004
                    - Détenteur du record du tour des îles britanniques entre octobre 2002 et juillet 2011
                    - Détenteur du record Cadix-San Salvador depuis février 2003
                    - Détenteur du record du Tour du monde en 2004 en 58 jours 09 heures 32 minutes (Fosset a refusé de partir dans le cadre du Trophée Jules Verne, pour des raisons de droits à payer chose étonnante pour un milliardaire, cependant aux vues de ses essais de tractation sur la fin de parcours pour réintégrer le cadre du Trophée, on peut penser qu’il a voulu conserver la possibilité d’une escale technique en cas de besoin, ce qui est interdit par le règlement du Trophée Jules Verne).

Cheyenne est resté  le plus grand catamaran de course/records du monde construit. Cependant suite à son dématâge au large de l'Argentine pendant l'Oryx Quest, le bateau semblait en très mauvais état, il avait été mis en vente pour 650000$, mais n'avait pas trouvé d'acheteur, il avait été ramené aux Etats Unis, où Steve Fossett devait le transformer en bateau d'assistance pour un record de plongée en sous-marin. Suite au décès de son propriétaire,le projet a été repris par Richard Branson à travers sa société Virgin, le catamaran devait donc être bateau support d'un petit sous matin d'exploration des grands fonds, ce projet n'a semble-t-il jamais été réalisé, le bateau est amarré au port de Newport.

 
www.stevefossett.com
 

© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com
 

©Thierry Martinez, avec son aimable autorisation
site web : www.thmartinez.com

Doha 2006 
 
Skipper : Brian Thompson (GB)
Longueur : 33,50m       
Largeur : 16,50m       
Hauteur de mât : 40m       
Surface de grand voile : 338m² *       
Surface du solent : 160m² *     
Surface du gennaker : 440m² *       
Tirant d’eau : 4,50m    
Poids : 21 tonnes *    
Architectes : Ollier Design Team       
Chantier de construction : Multiplast (Vannes-France)      
Mise à l’eau : 2000   
Nombre d’équipiers :
                                        - 13 : The Race 
Ex Club Med, skipper : Grant Dalton (NZ)
Ex Maiden2, skippers : Tracy Edwards (GB), Brian Thompson (GB)
Palmarès :
                    - 1er de The Race en 2000 en 62 jours
                    - Détenteur du record des 24 heures entre 2000 et 2001 (625 puis 655 milles), puis entre 2001 et 2004 (694,78 milles)
                    - Détenteur du record Cowes-Dinard depuis 2002
                    - 1er de l’Oryx Quest en 2004



Club Med a été le premier catamaran sur plans Ollier lancé pour The Race, l’équipe disposait de temps et d’un budget conséquent, ils partaient en favoris avec Playstation, ils prirent définitivement la tête de la course dès le 8ème jour et arrivèrent en vainqueurs à Marseille, le catamaran est ensuite acheté par Tracy Edwards qui se lance dans l’organisation de l’Oryx Quest, financé par l’état du Qatar, la course sera un fiasco avec seulement 2 bateaux à l’arrivée et des problèmes de primes non versées. Le nouveau catamaran de 40 mètres destiné à remplacer Doha 2006 et financé par l'état du Qatar ne sera donc pas construit, et le Quest Tour a été annulé. Le bateau serait toujours à Doha ...
 
* au départ de The Race

© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com

Team Adventure


© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com
 
 
Skipper : Cam Lewis (USA)
Longueur : 32,50m        
Largeur : 16,50m       
Hauteur de mât : 40m        
Surface de grand voile : 345m² *       
Surface du solent : 165m² *    
Surface du gennaker : 460m² *      
Tirant d’eau : 4,50m    
Poids : 20,5 tonnes *   
Architectes : Ollier Design Team       
Chantier de construction : Multiplast/JMV      
Mise à l’eau : 2000   
Nombre d’équipiers :
                                       - 14 The Race     
Palmarès :
                    - 3ème de The Race en 83 jours
Le bateau est le quasi sistership de Club Med et d’Innovation Explorer

Après The Race, Cam Lewis et son équipage partent sur un tentative de record sur l'Atlantique Nord, ils seront stoppés par une rencontre avec un ofni qui détruit une étrave. Ils rejoignent cependant les Etats-Unis, suite à un contentieux avec les assureurs, le bateau se retrouve à terre sans être réparé. Une participation à l’Oryx Quest avait été à l’ordre du jour, une étrave neuve aurait même été fabriquée chez Multiplast à la demande de Tracy Edwards (organisatrice de cette course), mais le catamaran n'a jamais renavigué et se trouve toujours aux Etats Unis. Cam Lewis a toujours un projet de nouveau maxi-catamaran d'une quarantaine de mètres.
 
* au départ de The Race








Swift



Longueur : 32,90m        
Largeur : 16,50m       
Hauteur de mât : 40m * - 41m **     
Surface de grand voile : 338m² * - 374m² **
Surface du solent : 160m² -  177m² **
Surface du gennaker : 440m² * - 550m² **
Tirant d’eau : 4,50 tonnes    
Poids : 20,5 tonnes *   
Architectes : Ollier Design Team       
Chantier de construction : Multiplast (Vannes-France)      
Mise à l’eau : 2000   
Nombre d’équipiers :
                                      - 12 : The Race
                 - 13 : Trophée Jules Verne 2002
                 - 14 : Tophée Jules Verne  2003   
Ex Innovation Explorer, 2000, skipper Loick Peyron : The Race
     Ex Orange, 2002 ,skipper Bruno Peyron : Trophée Jules Verne
     Ex Kingfisher 2, 2003, skipper Ellen MacArthur , tentative de Trophée Jules Verne (démâtage)
Ex Gitana 13, 2006-2010, skipper Lionel Lemonchois
                      - Détenteur du record New-York - San-Francisco depuis mars 2008 en 43 jours 38 minutes.
                      - Détenteur du record San-Francisco - Yokohama depuis avril 2008 en 11j 12min et 55s
                      - Détenteur du record Hong Kong-Londres depuis septembre 2008 en 41j 21h 26min et 34s

Le bateau est le quasi sistership de Club Med et de Team Adventure.



Il s’agit du dernier catamaran Ollier lancé pour The Race, la mise au point sera très courte et le budget très serré, malgré ses difficultés Loick Peyron et son équipage mènent le bateau a une très belle deuxième place.
Le frère de Loick, Bruno organisateur de la course connaît le potentiel des trois plans Ollier et leur fiabilité, il convainc donc Orange, son sponsor d’acheter le bateau, après une avarie de tête de mât, il reprend un second départ pour une tentative de record autour du monde, dans le cadre du Trophée Jules Verne en 2002, Bruno Peyron et son équipage reviendront victorieux à Brest et reprennent le bien d’Olivier de Kersauson.
Le bateau est ensuite acheté par Offshore Challenges, la société de MacArthur-Turner pour une tentative de Trophée Jules Verne sous les couleurs de Kingfisher, la tentative avortera suite au démâtage au large des Kerguelen, le catamaran est rapatrié en Angleterre, il n’est racheté qu’en 2006 par le Baron de Rothschild qui le fait entrer au sein du Gitana Team sous le numéro 13.
Loick Peron retrouve donc le bateau qu’il avait mené sur The Race au sein du team du Baron de Rothschild, mais il n'en prendra pas la barre, celle-ci est confiée au récent vainqueur de la Route du Rhum : Lionel Lemonchois, le programme du bateau a été dévoilé : record Cadix-San Salvador puis Miami-New-York entre mars et mai 2007, soit avant l'arrivée de Groupama 3 sur les mêmes parcours. Le bateau a été légérement modifié, il reçoit un mât plus haut, la poutre avant a été surélevée de 30cm, les étraves reprofilées et un nouveau jeu de voiles complet réalisé. L'équipage bat les records New York-San Francisco, San Francisco-Yokohama et Hong Kong-Londres en 2008, le catamaran est ensuite utilisée pour des opérations de relations publiques avant d'être vendu à un particulier en 2010.
Le bateau est renommé Swift et est complétement aménagé pour un usage "grande croisière", avec quelques aménagements extérieurs (biminis, plan de pont), mais surtout intérieurs. le catamaran est désormais à vendre au prix de 2.95 millions d'euros.
 
* au départ de The Race
** Gitana 13


© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com

© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com


© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation

Site web : www.martin-raget.com




Port d'attache?
Palmarès
:
                   
                    - 2nd de The Race en 65 jours sous le nom de Innovation Explorer
                      -  Détenteur du Trophée Jules Verne entre 2002 et 2004 sous le nom d'Orange
Team Philips
 

© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com


Skipper : Pete Goss (GB)
Longueur : 36,60m
Largeur : 21m
Hauteur de mât : 2x40m
Surface de grand voile : 2x260m² *
Surface de solent : pas de solent
Surface de gennaker : 250m² *
Tirant d’eau : 4,40m
Poids : 30 tonnes *
Chantier de construction : Goss Challenge (Dartmouth, UK)
Architectes : Adrian Thomson, Paragon Mann
Mise à l’eau : 29 février 2000
Coût de construction : 4,5 millions de livres (6 millions d’euros)
Nombre équipiers : 6

Team Philips est certainement le bateau le plus innovant jamais construit, en effet le concept de perce vagues n’avait jamais été utilisé sur un bateau de cette taille, la poutre avant présente sur tous les autres catamarans est supprimée, la cellule de vie est réduite au strict minimum et est située entre les deux bras de liaison, le bateau possède deux mâts pivotants sur 360°, autre innovation, les mâts sont à wishbone comme sur les planches à voile, donc non haubanés. Le concept est adopté par les anglais et la presse qui suivent la construction, le bateau sera baptisé par la reine en personne. Cependant les premiers essais en mer sont moins concluants que le concept, dès la première sortie, les étraves se brisent, après un chantier de renforcement, c’est au tour des mâts (3,2 tonnes chacun) de présenter de sérieuses faiblesses, en effet les têtes fouettent du fait de l’absence de haubans et entraînent des efforts considérables sur la structure. Le bateau n’aura navigué que quelques centaines d’heures avant son départ en qualification sur l’Atlantique Nord déchaîné quelques jours avant le départ de The Race. Ce départ lui sera fatal, l’équipag est contraint d’abandonner le bateau suite à une avarie sur la nacelle centrale, l’équipage est récupéré par un cargo à 1000 milles à l’ouest de l’Irlande, mais le bateau ne résistera pas aux 60 nœuds de vent et au 10 mètres de creux, il se désintègre sur l’océan, emportant un beau concept qui a souffert d’excès de confiance et de défauts de jeunesse.
 
* au départ de The Race

© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com
 
© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com





Sodebo Ultime
 
Skipper : Thomas Coville (FR)
ex Géronimo (Olivier de Kersauson 2001-2006)
Longueur : 34m
Largeur : 22m
Hauteur de mât : 39m
Surface de grand voile : 390m²
Surface de solent :160m²
Surface de gennaker : 500m²
Tirant d’eau : 5m
Poids : 23 tonnes
Chantier de construction : Multiplast (Vannes-France) / JMV (Cherboug-France)
Architectes : Van Peteghem-Lauriot Prévost
Mise à l’eau : 22 juillet 2001
Coût de construction : 4,5 millions d'euros
Nombre équipiers :
                                    - 11 : Trophée Jules Verne
Port d'attache : Brest
Palmarès :
                    - Détenteur du Trophée Jules Verne de 2004 à 2005 (Fossett n’ayant pas payé les droits pour le Trophée ODK s’empare de celui-ci malgré un temps moins bon que le bateau américain)
                  -  Détenteur du record du Tour de l’Australie depuis juillet 2005
                  - 
Détenteur du record Transpacifique : Transpac (Los Angeles-Honolulu) depuis novembre 2005
                  -  Détenteur de la Transpacifique Est-Ouest (San Francisco-Yokohama) entre avril 2006 et avril 2008
                  -  Détenteur de la Transpacifique Ouest-Est (Yokohama-San Francisco) depuis juin 2006

 Olivier de Kersauson a voulu un trimaran sain et fiable, il s'agit d'une plate forme basée sur son expérience acquise lors de ses deux tours du monde, le trimaran est le plus grand du monde (un trimaran de 38 mètres avait été en partie construit pour The Race à Hawai mais n'avait pu être fini pour cause de budget), mais il ne possède pas les raffinements des trimarans ORMA de 60', il n'a ni foils, ni mât basculant et ne possède qu'un seul safran sur la coque centrale, de plus il est relativement étroit pour sa longueur. Le trimaran connaitra une mise au point difficile : perte de la tête de mât, problème de cavitation du safran lors de l'année 2002. En 2003, une nouvelle tentative de Jules Verne échoue, Géronimo ne parvenant pas à battre le record d' Orange. En 2004, après quelques tentatives de records qui échouent elles aussi, le trimaran se retrouve pour la troisième année consécutive sur la ligne de départ du Trophée Jules Verne, hélas ce départ ne sera pas le bon, deux des trois gennakers sont hors d'usage dès le 3ème jour, le bateau rentre à Brest pour faire couper de nouvelles voiles et repartir au plus vite. Ce nouveau départ est pris deux semaines après le demi-tour au milieu de l'Atlantique Nord, hélas le brestois et son équipage rencontrent des conditions particulièrement difficiles dans le Pacifique mais conservent une avance sur le record, le passage du Cap Horn sera aussi redoutable avec des vents de 60 noeuds. La remontée de l'Atlantique sera laborieuse avec des vents faibles, le bateau arrivera à Brest en battant le temps du Trophée Jules Verne en  63 j, 13 h, 59 m et 46 s, cependant l'américain Steve Fossett qui n'est pas parti dans le cadre du Trophée mais qui a effectué le même parcours devance largement le trimaran français puisqu'il a bouclé son tour du monde en 58 jours 09 heures 32 minutes. Fin 2004 et en vue de la participation à l'Oryx Quest, Géronimo est équipé d'un mât basculant, une première sur un bateau de cette taille, la course lancée Géronimo fait escale en Australie pour une fissure sur le bras avant, après réparation le trimaran gris reprendra la mer mais le problème réapparait l'équipage abandonne, après des réparations Géronimo accumule les records autour de l'Australie puis dans le Pacifique.

Le trimaran a été vendu en début d'année 2013 à Sodebo, le skipper Thomas Coville s'est rabattu sur ce bateau après l'échec de l'achat de Groupama 3, l'objectif principal sera la Route du Rhum 2013, avant cel)le-ci le multicoque bénéficiera d'un chantier important afin de modifier la plate forme et l'adapter à la navigation en solitaire.
Le bateau modifié et adapté au solitaire a été remis à l'eau en mai 2014, il sera aligné sur la Route du Rhum.
 


© MAINSBRIDGE Ian



© UHL Phil
 
 
Vitalia 2 (ex-Orange 2)
 


© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com

 
Skipper : Bruno Peyron (FR) de 2003 à 2006
Longueur : 36,80m
Largeur : 18m
Hauteur de mât : 40m
Surface de grand voile : 470m²  
Surface de solent : 250m²
Surface de gennaker : 620m²  
Tirant d’eau : 5,50m
Poids : 27 à 30 tonnes
Chantier de construction : Multiplast (Vannes-France)
Architectes : Ollier Design Team
Mise à l’eau : 2003
Nombre équipiers :
                                   - 14 : Trophée Jules Verne
                                   - 12 : Record Atlantique Nord
Port d'attache : Marseille, actuellement le bateau se trouve sur le terre plein du chantier Multiplast à Vannes
Palmarès :
                    - Détenteur du record de la Méditerranée (Marseille-Carthage)  en septembre 2004 battu en 2010
                    - Détenteur du Trophée Jules Verne (Ouessant-Ouessant) entre mars 2005 et mars 2010 en 50 jours, 16 heures, 20 minutes, 4 secondes
                    - Détenteur du Record de l’Atlantique Nord (New-York – Cap Lizard) en 4 jours, 8 heures, 23 minutes et 54 secondes depuis juillet 2006 (28 nœuds de moyenne) battu en juillet 2007
                    - Détenteur du record des 24 h : 706,2 milles depuis août 2004 (tentative de record sur l’Atlantique nord), amélioré en juillet 2006 avec 766,8 milles soit 31,9 nœuds de moyenne, record battu par Groupama 3 en juillet 2007 puis par Banque Populaire V

Après avoir glané tous les plus grands records autour du monde, le maxi catamaran, skippé par Bruno Peyron, a perdu son sponsor historique qui l'accompagnait depuis de nombreuses années ; suite à ce retrait, Bruno Peyron, a racheté le bateau qui est désormais baptisé Team Explorer et qui attend un nouveau sponsor pour subir des modifications et repartir à la chasse aux records.
La bateau a été acheté en 2014 par François Bich, héritier du baron, le catamaran entre en chantier en mai 2014 pour un an de transformation, afin notamment d'adapter une nacelle de 70m² entre les poutres.
 

Banque Populaire VII



 ©


Skipper : Armel Le Cléac'h  (FR) depuis 2013, Franck Cammas (FR) de 2006 à 2010
Ex Groupama 3
Longueur : 31,50m
Largeur : 22,50m
Hauteur de mât : 39m
Surface de grand voile : 356m²
Surface de solent : 201m²
Surface de gennaker : 472m²
Tirant d’eau : 5,70m
Poids : 18 tonnes
Chantier de construction : Multiplast (Vannes-France)
Architectes : Van Peteghem-Lauriot Prévost
Mise à l’eau : 7 juin 2006
Nombre équipiers : 10 (nombre prévu pour le Trophée Jules Verne)
Port d'attache : Lorient
Palmarès :
Sous les couleurs de Groupama, avec Franck Cammas comme skipper :
                    - Détenteur du record de la Route de la Découverte (Cadix -  San  Salvador)  en 7 jours 10 heures 58 minutes et 53 secondes entre 2006 et 2014
                   - Détenteur du record Miami-New York en 1 jour 11 heures 5 minutes 20 secondes
                   - Détenteur du record des 24h : 794 milles en 24h, à 33,08 noeuds de moyenne (plus de 61,2 km/h sur 24 heures), lors de la première journée de la tentative de record sur l'Atlantique Nord, entre juillet 2007 et août 2009.
                  - Détenteur du Record de l’Atlantique Nord(New-York – Cap Lizard) en 4 jours, 3 heures, 57 minutes et 44 secondes  (28,66 nœuds de moyenne) entre juillet 2007 et août  2009.
                 
- Détenteur du Record de la Méditerranée (Marseille-Carthage) en 17 heures, 08 minutes et 23 secondes(26,72 nœuds de moyenne) entre mai 2009 et mai 2010
                 - Détenteur du Trophée Jules Verne (Ouessant-Ouessant) depuis mars 2010 en 48 jours 7 heures 44 minutes 52 secondes
                - Vainqueur de la Route du Rhum-La Banque Postale 2010 en 9 jours, 3 heures, 14 minutes et 47 secondes
                - Détenteur du Record de la Méditerranée (Marseille-Carthage) en solitaire en 18 heures 58 minutes 13 secondes, skipper Armel le Cléac'h depuis octobre 2013
                - Détenteur du record de la Route de la Découverte (Cadix -  San  Salvador) en solitaire  en  6j 23h 42’ 18’’ , skipper Armel le Cléac'h depuis janvier 2014


Le bateau a commencé sa phase de tests, il a atteint sans difficulté des vitesses de 35 nœuds dans un vent modéré, et une vitesse maximale de 42 noeuds ce qui fait de ce premier maxi trimaran à foils un sérieux prétendant à la succession d’Orange II, à noter que Groupama 3 est le trimaran le plus large du monde et certainement le bateau le plus puissant existant. La première tentative de record aura lieu sur le parcours de la Route de la Découverte : Cadix (Espagne) - San Salvador (Bahamas) en mars-avril.

Essai réussi pour la première tentative de record, le trimaran a montré de belles aptitudes notamment dans le médium, l'équipage a battu de plus de 2 jours le temps de Playstation malgré une fenêtre météo moyenne.

Deuxième objectif atteint : le record Miami- New York est battu en 1j 11h 05min 20sec, améliorant largement le record de Playstation, Groupama 3 a avalé le parcours à plus de 27 noeuds de moyenne, le record a été battu dans des vents forts et une mer parfois difficile, ce qui a rassuré l'équipage sur les capacités de ce trimaran dans des conditions se rapprochant de celles du grand sud.

Troisième objectif accompli : Groupama 3 bat le record des 24 heures lors de la première journée du record de l'Atlantique Nord avec 794 milles au compteur à plus de 33 noeuds de moyenne,le potentiel de ce trimaran est confirmé.

La "tournée" Atlantique de Groupama 3 se termine en beauté avec le record quasi mythique de la traversée de l'Atlantique Nord amélioré de plus de 4 heures par Franck Cammas et son équipage, la démonstration du potentiel de Groupama 3 est faite.

Groupama 3 a chaviré au large de la Nouvelle-Zélande, suite à la casse du flotteur bâbord, lors de la tentative de Trophée Jules Verne, bien que les dégâts soient importants, Groupama a de nouveau apporté son soutien à l'équipage et à son skipper, Franck Cammas. Les causes de la rupture du flotteur n'ayant pu être déterminées, le team Groupama a préféré opter pour un changement de flotteurs, qui ont été reconstruits, le bateau a été remis à l'eau en février 2009, après une tournée de relations publiques en Méditerranée, Franck Cammas et son équipage décrochent le record de la Méditerranée.
Le bateau est ensuite convoyé vers les Etats Unis pour s'attaquer à son propre record sur l'Atlantique Nord,  Banque Populaire V qui s'attaquait au même record le rafflera aux hommes de Cammas pour 3 heures et reprend aussi le record des 24 heures.
Après une première tentative avortée au large de l'Afrique du Sud sur casse, le trimaran est réparé et convoyé à Brest pour un nouveau stand-by, l'équipage s'élance le 31 janvier d'Ouessant, après une première partie de tour du monde mitigé, Groupama 3 perd du temps dans l'Atlantique Sud, mais comblera ce retard et bouclera le tour du monde en 48 jours 7 heures et 44 minutes.
Franck Cammas s'attelle à un dernier défi sur ce trimaran, avant de passer à deux campagnes pour la Volvo Ocean Race, en s'alignant sur la Route du Rhum 2010 sur son trimaran assagi (mât plus court, adaptation du plan de voilure et aménagement pour la navigation en solitaire). Le skipper du trimaran prendra la tête dès les premiers milles de course et arrivera en vainqueur à Pointe à Pitre sur son maxi trimaran.

Le bateau était vente, pour un prix de 4,5 millions d'euros, il a été acheté en janvier 2013 par la Banque Populaire, il sera confié à Armel le Cléac'h qui défendra les couleurs de son sponsor sur la Route du Rhum 2014.
Le trimaran a participé à plusieurs courses en début de saison 2013, dont l'Armen Race et le record SNSM, avec une première place à l'issue de chacune d'elles.
Le skipper a ensuite glané les records avec celui de la Méditerranée en octobre 2013 puis la Route de la Découverte en janvier 2014, Armel le Cléac'h parvenait même battre le temps de l'équipage de Groupama 3 sur la Transatlantique.
Il tentera le record de l'Atlantique Nord durant l'été 2014 avant de s'aligner sur la Route du Rhum.

 




© Yvan Zedda pour Groupama SA, reproduction interdite


© Yvan Zedda




Spindrift 2


 © Eloi Stichelbaut/ Spindrift racing

Skippers Spindrift 2 : Dona Bertarelli (SUI), Yann Guichard (FR)
Skippers Banque Populaire V : Pascal Bidégorry (FR) jusqu'en 2011 puis Loïck Peyron (FR) en 2011-2012
Longueur : 40m pour la coque centrale - 37m pour les flotteurs
Largeur : 23m
Hauteur de mât : 45m
Surface de grand voile : 450m²
Surface de solent : 270m²
Surface de gennaker : 607m²
Tirant d’eau : 5,80m
Poids : 24 tonnes
Chantier de construction : CDK Techonologies (Lorient-France) pour les bras de liaison et l'assemblage et JMV industrie (Cherbourg - France) pour la coque centrale et les flotteurs
Architectes : Van Peteghem-Lauriot Prévost et Renaud Banuls
Mise à l’eau : 26 août 2008
Nombre équipiers : 12
Port d'attache : La Trinité sur Mer
ex Banque Populaire V
Palmarès :  Sous les couleurs de Banque Populaire V
                    - Détenteur du record de l'Atlantique Nord
(New-York – Cap Lizard) en 3 jours 15 heures 25 minutes et 48 secondes  depuis août 2009, skipper Pascal Bidégorry
                   - Détenteur du record des 24 heures avec 907,8 milles soit 37,8 noeuds de moyenne lors du record de l'Atlantique en août 2009, skipper Pascal Bidégorry
                  - Détenteur du record de la Méditerranée (Marseille – Carthage) en 15 heures 20 minutes et 34 secondes (33,24 noeuds de moyenne) depuis le 16 mai 2010, skipper Pascal Bidégorry
                  - Détenteur du record du tour des îles britanniques en 3 jours 3 heures 49 minutes 14 secondes depuis juillet 2011, skipper Loïck Peyron
                  - Détenteur du Trophée Jules Verne (Ouessant-Ouessant) depuis janvier 2012 en 45 jours 13 heures 42 minutes 53 secondes, skipper Loick Peyron
Palmarès :  Sous les couleurs de Spindrift 2
                  - Détenteur de la Route de la Découverte (Cadix-San Salvador) depuis novembre 2013 en 6 jours 14 heures 29 minutes 21 secondes

 Pascal Bidégorry s'est vu conforté dans son rôle de skipper de la Banque Populaire, puisque les dirigeants ont décidé de suivre l'exemple de Groupama et d'offrir un maxi multicoque à leur skipper de 60'.
Après une phase de tests en 2008, Pascal Bidégorry et son équipage se sont mis en stand by sur la Route de la Découverte en 2009, faute de fenêtre météo, le trimaran est rentré à Lorient sans chrono, le bateau est donc convoyé vers les Etats Unis pour une tentative de record sur l'Atlantique Nord, avec un succès au rendez vous, puisque l'équipage de Banque Populaire V bat le record et décroche celui des 24 heures avec une journée à 908 mille à près de 38 noeuds de moyenne.
Une tentative de Trophée Jules Verne était au programme de l'hiver 2009-2010, cependant l'équipage et les routeurs n'ont pas trouvé de fenêtre météo favorable à leurs yeux et le bateau est donc resté à quai.
Pascal Bidégorry et ses hommes profitent d'une tournée de relations publiques pour tenter le record de la Méditerranée, qui sera avalée à plus de 33 noeuds de moyenne, permettant de ravir un nouveau record à Groupama 3.
L'équipage de Banque Populaire 5 s'était élancé en janvier 2011 à l'assaut du Trophée Jules Verne, cette tentative s'avortera dans le grand sud sur la casse de la dérive, le trimaran reprend le chemin de Lorient, sans nouvel essai. Dans les suites de cette tentative de record, Pascal Bidégorry, le skipper est débarqué par Banque Populaire, il est remplacé par Loïck Peyron en juin 2012, le reste de l'équipage reste quasi inchangé, les marins repartent fin 2011 pour une nouvelle tentative, victorieuse cette fois-ci avec un tour du monde en 45 jours 13 heures 42 minutes 53 secondes. Le bateau a navigué en 2012 pour quelques relations publiques.

Début 2013, le trimaran est vendu à l'équipe Spindtift racing, dirigée par Dona Bertarelli et Yann Guichard. Le programme de record est amibitieux avec une montée en puissance progressive, dont la Route de la Découverte, les 24 heures, l'Atlantique Nord, et pour terminer une tentative de Trophée Jules Verne en 2015. Yann Guichard et Dona Bertarelli s'offrent un premier record pour leur 1ère tentative sur la Route de la Découverte. Ils poursuivront sur une tentative de record sur l'Atlantique Nord et des 24 heures durant l'été 2014, puis Yann Guichard se préparera pour la Route du Rhum 2014 en solitaire.

©  Y.ZEDDA/BFBP


 


Oman Air


© Lloyd Images/Oman Sail

Skipper : Sidney Gavignet (pour la Route du Rhum 2010)
ex Majan
Longueur : 32m pour la coque centrale - 25,60m pour les flotteurs
Largeur : 16,55m       
Hauteur de mât : 35m        
Surface de grand voile : 227m²     
Surface du solent : 152m²
Surface du gennaker : 305m²
Tirant d’eau : 2,5m
Poids : 12 tonnes    
Architectes : Irens/Cabaret
Chantier de construction : Boatspeed (Australie)      
Mise à l’eau :
Port d'attache : Oman
Sistership de Sodeb'O
Construit en Australie et assemblé à Oman, ce trimaran est le 1er exemplaire de la série monotype A100, destinée à courir au Moyen Orient dans les années à venir. Le bateau se veut simple et ne possède pas la sophistication de Sodeb'O, il n'est pas équipé de foils, ni de mât basculant.
Malgré le programme initial consacré exclusivement à des courses en équipage et dans l'hémisphère sud, le trimaran sera  engagé sur la Route du Rhum 2010, avec Sidney Gavignet à la barre, pour la promotion d'Oman et de la série A100 en Europe.
Durant cette Route du Rhum, le trimaran subira une grosse avarie avec la casse du bras de liaison avant tribord entrainant le démâtage du bateau et la perte du flotteur. Sidney Gavignet sera secouru par un cargo et le bateau remorqué aux Açores.
Le trimaran sera racheté ensuite par Marc Thiercelin qui espère le remettre en état et s'aligner sur la Route du Rhum 2014.

© Lloyd Images/Oman Sail


© Jimmy Bonnal avec son aimable autorisation




Tritium/Lending Club 


- Skipper : John Sangmeister
- Longueur : 18,28 m
- Largeur : 18,30m
- Déplacement : 5,3 t (comme pour Gitana 11le poids communiqué par le Gitana Team de 6,1t est erronné)
- Voilure au près/portant : 320/450 m²
- Voilure au près/portant : 318/463 m²
- ex Bonduelle ,skippers : Jean Le Cam 2001-2003, Roman Paszke 2005 OopsCup
- ex Gitana 12 ,skipper : Thierry Duprey du Vorsent 2006-2007                                                                                                           - ex Artemis Racing 72' (pas de nom de baptème)

- Mise à l'eau : septembre 2000
- Architecte(s) : VPLP *
- Chantier : Mag France
- Coût de construction : 1,6M€
-1er trimaran "nouvelle génération de VPLP * 

- le groupe Bonduelle et son skipper ont décidé de participer au Vendée Globe 2004, et ont par conséquent abandonné le championnat ORMA, après une saison sans compétition le bateau est loué à R.Paszke qui participe au championnat nordique sous les couleurs de Bonduelle Pologne en 2005, au terme de la saison il est vendu au Gitana Team qui remplace ainsi Gitana X. Suite à son dématage lors des entrainements du Grand Prix de Nice, Gitana 12 n'a pas participé au Grand Prix de Trapani, il a fait son retour au sein de la flotte pour le Grand Prix de Marseille fin juin. Suite à l'arrêt de la Multicup, le bateau ne participa pas à la saison ORMA 2007.
Les bateau a été vendu à l'équipe suédoise Artemis Racing en 2011, il a rejoint la base de l'équipe à Valence où il a été modifié par l'architecte Juan Kouyoumdjian (allongement à 72', aile rigide) afin de s'entrainer sur un multicoque s'approchant des futurs AC72 pour préparer la 34 ème America's Cup.
Fin 2012, John Sangmeister, un américain a fait l'acquisition du trimaran, il a gagné la Transapac 2013, avec son gréement d'origine.

© Sander van der Borch/Artemis Racing


- Port d'attache : San Francisco
- Palmarès du bateau :
          - Saison 2003 : 3ème du Challenge Mondial Assistance
          - Saison 2002 : 2nd de la Course des Phares

 
© Hans Berggren






Bateaux menés en solitaire
 
 
 
Spirit of Antigua
 


Skipper : Tony Bullimore
Longueur : 30,50m        
Largeur : 12,80m      
Hauteur de mât
 : 33m       
Surface de grand voile : 214m² *       
Surface du solent : 127m²*     
Surface du gennaker : 320m² *     
Tirant d’eau : 3m     
Poids : 14,5 tonnes *    
Architectes : Nigel Irens
Chantier de construction : Canadair      
Mise à l’eau : 1983/2000 (le catamaran a été entièrement reconditionné en 2000, pour The Race, il a notamment reçu de nouvelles étraves, allongeant ainsi le bateau de 4,60m et un nouveau mât aile)  
Nombre d’équipiers :
                                       - 6 : Trophée Jules Verne
                                       - 11 : Trophée Jules Venre 1998 (équipage 100% féminin)
                                       - 9 : The Race
-Ex Formule TAG, skipper Mike Birch (CAN)
-Ex Enza New Zealand : 1993-1994 , skippers : Peter Blake (NZ) et Robin Knox Johnson (GB)


Ex Royal&SunAlliance : 1998, skipper Tracy Edwards (GB)  
Ex Team Legato
: 2000, skipper Tony Bullimore (GB)
Ex Daedalus : 2005, skipper Tony Bullimore (GB)
Ex Doha : 2006,
skipper Tony Bullimore (GB)
Palmarès :
                - 2nd détenteur du Trophée Jules Verne en 1994
                -
5ème de The Race (hors temps en 104 jours)
                -
2ème de l’Oryx Quest en 2005

Tony Bullimore semble se préparer à un programme chargé à bord de son catamaran, cette fois-ci en solitaire, il souhaite s’aligner sur un tour du monde (de Hobart à Hobart), sur le tour de l’Australie et celui de la Nouvelle-Zélande. Le skipper britannique a pris le départ de son tour du monde au départ de l'Australie le 1er mai 2007 avant d'abandonner rapidement, finalement le skipper anglais ne réalisera jamais ce tour du monde, le catamaran rejoint l'Europe sous le nom de Spirit of Antigua.

En 2010, le bateau était alors confié à un jeune équipage qui préparait un tour de l'Antarctique, lors d'un entrainement dans le Golfe de Gascogne, le catamaran chavire dans une rafale, il sera remorqué vers Brest, où il reste plusieurs années à quai, il est racheté en 2012.

En 2013, il est transformé en bateau à propulsion éolienne, il devrait apparailler en 2014 pour un tour du monde de plusieurs années.

* au départ de The Race




© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com
 
 


Idec

 
© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation

Skipper : Francis Joyon (FR)
Longueur : 27,20m     
Largeur : 16,35m       
Hauteur de mât : 32m        
Surface de grand voile :        
Surface du solent :      
Surface du gennaker :       
Tirant d’eau : 4,50m    
Poids : 14 tonnes    
Architectes : Van Peteghem-Lauriot Prévost
Chantier de construction : CDK (Port la Forêt-France)      
Mise à l’eau : 1986   
Nombre d’équipiers : 7 pour le Trophée Jules Verne, en solitaire pour Francis Joyon
Ex Poulain de 1985 à 1988, skipper : Olivier de Kersauson
A son lancement, le bateau mesure 23m de long pour 16,20m de large et un poids de 12 tonnes
Ex Un Autre Regard, 1988, skipper : Olivier de Kersauson, malgré le retrait de son sponsor, ODK se lance pour un Tour du Monde en Solitaire
Ex Charal, 1992-1993, skipper : Olivier de Kersauson, tentative de Jules Verne 1993 (abandon), de nombreuses modifications sont apportées sur la coque centrale et les flotteurs.
Ex Lyonnaise des Eaux-Dumez, 1994, skipper : Olivier de Kersauson, Trophée Jules Verne (2nd temps), le bateau est de nouveau considérablement modifié avant ce nouveau tour du monde, il acquiert ses dimensions définitives (27m, 16,35m, 14 tonnes) et reçoit un nouveau mât.
Ex Sport Elec, 1995-1997, skipper : Olivier de Kersauson, Trophée Jules Verne (record batttu)
Idec de 2004 à 2005, Francis Joyon bat dès sa 1ère tentative son pari de faire le Tour du Monde en solitaire, il établit un temps de 72 jours 23 heures, l’année suivante il bat le record de l’Atlantique Nord en solitaire (6jours 4 heures 1 minutes 37secondes) et le record des 24 heures en solitaire (543 milles), ce record a depuis été battu par Yves Parlier sur Médiatis-Région Aquitaine. Hélas quelques heures après ce record, Francis Joyon seul à la barre pour le retour du bateau à son port d’attache s’endort, le pilote automatique dévie et le bateau se dirige sur Penmac’h et s’échoue, malgré la tentive de déséchouage menée par le skipper, son frère et la SNSM, l’océan a raison du bateau qui se disloque sur les rochers, quelques heures seulement après une superbe victoire sur un parcours historique.




© Gilles Martin-Raget, avec son aimable autorisation
Site web : www.martin-raget.com



 
Palmarès :
                    - 2nd du tour de l’Europe 1987
                    - 4ème de La Baule-Dakar en 1988
                    - Détenteur du Trophée Jules Verne de 1997 à 2002
                    - Détenteur du Tour du monde en solitaire de 2004 à 2005 en 72 jours 22 heures 54 minutes et 22 secondes (amélioré l’année suivant par Ellen McArthur)
                    - Détenteur du record Cadix-San Salvador en solitaire en 11 jours 3 heures 17 minutes et 20 secondes (record amélioré par Thomas Coville sur son 60’ Sodebo)
                    - Détenteur du record de l’Atlantique Nord (New York-Cap Lizard) en solitaire en 6 jours, 4 heures, 1 minute et 37 secondes entre juillet 2005 et  juillet 2008 (amélioré par Thomas Coville)
                   - Détenteur du record des 24 heures en solitaire (542,7 milles) entre juillet 2005 et mai 2006
 
 
 
 
 
Région Aquitaine/Port Médoc


© AFP
 
Skipper : Philippe Monnet (FR)
Longueur : 22,90m
Largeur : 16,20m
Hauteur de mât : 30,60m
Surface de grand voile : 153m²
Surface de solent : 106m²
Surface de gennaker : 213m²
Tirant d’eau :
Poids : 8,3 tonnes
Chantier de construction : Boatspeed (Australie)
Architectes : Irens-Cabaret
Mise à l’eau : 2004
Port d'attache : Cowes
Ex B&Q/Castorama 2004-2006, skippé par Ellen Mac Arthur
Ex Musandam
Ex Melody Nelson, skipper Philippe Monnet
Ex Boite à Pizza
Palmarès :
                    - Record du Tour du monde en solitaire de 2005 à 2007 en 71 jours 14 heures 18 minutes et 37 secondes
                   - Multiples records intermédiaires en Asie (en équipage et non homologués par le WSSRC)

 Ellen MacArthur s'élance pour son tour du monde en solitaire fin novembre 2004 sur un bateau parfaitement préparé par son équipe et conçu spécialement pour ce record et pour sa skipper, avec un routage météo sans faille. Malgré des difficultés techniques (générateur, tétière de grand voile) mais aussi morales (Ellen MacArthur vivra assez mal son isolement dans le grand sud), et physique (elle arrivera très diminuée au terme de son record), la jeune anglaise effectue un beau parcours et grapille du temps sur le chrono de Francis Joyon, elle le battra de 32 heures et s'adjuge le record du tour du monde en solitaire, et le titre de Dame, accordé par la reine.
Le bateau a été vendu en 2008 au sultana d'Oman qui continue son investissement dans la voile (après l'engagement d'un catamaran monotype sur l'iShares Cup).
L'Oman Sail a décidé de relancer ce trimaran sur un tour du monde, avec départ et arrivée à Oman, en équipage réduit (5 hommes), le but étant de permettre à Mohsin Al Busaidi d'être le permier Omani à boucler un tour du monde à la voile, le a eu lieu en janvier 2009. Les cinq hommes d'équipage ont bouclé leur tour du monde en 76 jours.
Le team Oman Sail a mis le trimaran en vente en octobre 2009, une bonne occasion pour un coureur solitaire voulant s'aligner sur la Route du Rhum 2010... Cette opportunité n'a pas échappé à Philippe Monnet qui a acquis le trimaran, avec lequel il s'alignera sur la Route du Rhum, puis sur un tour du monde contre  vents et courants dominants.
Philippe Monnet terminera à la cinquième place de la Route du Rhum 2010 avec ce trimaran sous les couleurs de la Boite à Pizzas, l'objectif reste le tour du monde contre vents et courants dominants.
 



© Lloyd Images


 

©Thierry Martinez, avec son aimable autorisation
site web : www.thmartinez.com
 

Gemini 3




Skipper : Roman Paszke (POL)
Longueur : 28m
Largeur : 14m
Hauteur de mât : 33 m
Surface de grand voile : 235m²
Surface de solent : 110m²
Surface de gennaker : 340m²
Tirant d’eau :
Poids : 8 tonnes
Chantier de construction : Marström Composite (Suède)
Architectes :?
Ex Bioton
Mise à l’eau : janvier 2006

La "surprise de l'année" 2006 : en effet le skipper polonais Roman Paszke, qui avait participé à the Race sur Warta Polpharma (ex Jet Services V), a dévoilé ce nouveau Bioton qui a d'ailleurs hérité du mât de Warta, il a lancé ce nouveau catamaran en janvier 2006, le skipper ne s'est finalement pas élancé à l'assault du record autour du monde en solitaire détenu par Ellen MacArthur comme prévu, sa tentative est remise au début d'année prochaine, le navigateur polonais devrait donc partir en compagnie des nouveaux trimarans Idec et Sodebo. La tentative en solo sur la Route de la Découverte a été écourtée suite à un problème de pilotes automatiques quelques heures après le départ, le bateau a ensuite été convoyé en Suède pour être mis en chantier.
Bioton, le sponsor du bateau a ensuite décidé de se retirer.
Le bateau a refait surface à Brest en février 2010, il devait rejoindre le Portuga pour des entrainements. Roman Paszke devant s'aligner sur un tour du monde en solitaire à l'envers (d'ouest en est), celui-ci n'a pas eu lieu, le bateau a été amarré à la BSM de Lorient entre février et mars 2011.
Le catamaran est de nouveau passé à Lorient fin 2011 pour une mise à niveau, avant la tentative de record autour du monde contre vents dominants, le marin polonais avait choisi Las Palmas aux Canaries comme point de départ, son aventure se terminera au large de l'Argentine après une vingtaine de jours de mer, sur une voie d'eau au niveau de la coque babord. Le catamaran avait été mis au sec à Rio Gallegos, cette étape forcée avait été prolongée suite à des umbroglios juridiques, malgré tout le skipper avait pu ramener son bateau en Pologne.
Le duo Gemini/Paszke s'est de nouveau aligné sur le parcours en 2013 avant d'abandonner une nouvelle fois avant le passage du Horn.



Image trouvée ici
 
Idec 2

©François Van Malleghem / DPPI / IDEC


© Jimmy Bonnal avec son aimable autorisation
Skipper : Francis Joyon (FR)
Longueur : 29,70m pour la coque centrale 24,5m pour les flotteurs
Largeur : 16,5m       
Hauteur de mât : 32m        
Surface de grand voile :
Surface du solent :      
Surface du gennaker :
Surface de voilure au près : 350m²
Surface de voilure au portant : 520m²
Tirant d’eau :
Poids : 11 tonnes    
Architectes : Irens/Cabaret
Chantier de construction : Marsaudon Composite (Lorient-France)      
Mise à l’eau : 19 juin 2007
Port d'attache : La Trinité sur Mer
Palmarès :
                    - Record de la traversée de la Manche depuis le 19 août 2007 en 6 heures 23 minutes et 36 secondes
à 21,58 noeuds de moyenne
                    -
Record des 24 heures en solitaire: 616,07 milles soit 25,66 noeuds de moyenne le 12/12/2007
                   - Record du Tour du monde en solitaire depuis le 20/01/2008 en 57 jours 13 heures 34 minutes et 6 secondes
                   - Record de la Route de la Découverte (Cadix-San Salvador) entre février 2013 et janvier 2014 en 8 jours 16 heures 7 minutes et 5 secondes
                  


Idec a renouvellé sa confiance à Francis Joyon après la perte de son trimaran, son successeur a été lancé en juin 2007 et a le même objectif que le Sodeb'O de Thomas Coville, Francis a l'avantage de connaitre le terrain puisqu'il avait réussi l'exploit de tourner autour du globe en 71 jours sur un trimaran assez vieux et au départ prévu pour un équipage de 11 hommes. Le bateau sur plan Irens/Cabaret a entièrement été réalisé en infusion.
Première sortie officielle au Défi de Douarnenez pour Idec 2, avec des vitesses honorables pour un bateau conçu pour le solitaire, quelques petites modifications sont à l'ordre du jour, notamment l'ajout de deux petits safrans sur les flotteurs. Francis Joyon a battu le record de la Traversée de la Manche en août. La suite de la campagne de record comportait le plus difficile, le record autour du monde en solitaire, Francis Joyon n'a pas failli et reprend le record à Ellen MacArthur en le battant de plus de 2 semaines, mieux, le skipper d'Idec s'adjuge le 2ème meilleur temps autour de la planète devant des bateaux menés en équipage (Cheyenne, Géronimo, Orange...), il n'est devancé que par Orange II.
En 2008, Francis Joyon décroche le record de la Route de la Découverte : Cadix-San Salvador, après une traversée difficile de l'Atlantique Sud.
En 2009, Francis Joyon ouvre une nouvelle route et un nouveau record aux autres multicoques : la Mauricienne entre Port Louis (France) et Port Louis (Ile Maurice), il a parcouru les 8000 milles en 26 jours 4 heures 13 minutes et 29 secondes, à la vitesse moyenne de 16,40 nœuds.
En 2010, le bateau a été équipé de foils afin d'améliorer la performance de celui-ci en vue de la participation à la route du Rhum, Francis Joyon, sur une route sud réalisera une belle seconde place sur cette course, derrière Franck Cammas qui restera intouchable.
En août 2011, Francis Joyon s'élance sur le record de l'Atlantique Nord, peu après la ligne de départ à New-York, il chavire, le trimaran sera convoyé en France sous gréement de fortune avant d'entrer en chantier chez Multiplast.
En 2012, Francis Joyon bat le record des 24 heures, en 2013, il bat son propre record sur la Route de la Découverte améliorant son temps de plus de 24 heures, avant de s'imposer sur l'Atlantique Nord, il détient à ce moment là les quatre records majeurs en solitaire, Armel le Cléac'h bat deux d'entre eux en 2014 en dépossédant Francis Joyon de la Route de la Découverte et des 24 heures.


©François Van Malleghem / DPPI / IDEC



 
Sodeb'O




© Jimmy Bonnal avec son aimable autorisation


Skipper : Thomas Coville (FR)
Longueur : 32m pour la coque centrale - 25,60m pour les flotteurs
Largeur : 16,55m       
Hauteur de mât : 35m        
Surface de grand voile : 227m²     
Surface du solent : 152m²
Surface du gennaker : 305m²
Tirant d’eau : 2,5m
Poids : 12 tonnes    
Architectes : Irens/Cabaret
Chantier de construction : Boatspeed (Australie)      
Mise à l’eau : 21 juin 2007
Port d'attache : La Trinité Sur Mer
Palmarès :
                    - Record des 24 heures en  solitaire 619,3 milles en 2007 puis 625,8 milles , soit 26,19 noeuds de moyenne le 7/12/2008, battu par Francis Joyon sur Idec en juillet 2012
               - Record de l'Atlantique Nord en solitaire en 5 jours 19 heures 29 minutes et 20 secondes soit 25 noeuds de moyenne entre jullet 2008 et mai 2013
               - 2nd temps autour du monde en solitaire en 59 jours, 20 heures, 47 minutes et 43 secondes à la moyenne de 19,6 noeuds, soit le 4ème temps absolu (équipage et solitaire confondus
).
                    - 3ème de la Route du Rhum-La Banque Postale 2010
                    - Record de la traversée de la méditerranée en solitaire en 1 jour 1 heure 36 minutes 36 secondes à la vitesse de moyenne de 17,62 nœuds (33 km/h) entre septembre 2012 et octobre 2013

Après plusieurs années sur le championnat 60' ORMA, Thomas Coville en est sorti il y a deux ans pour se consacrer aux navigations en solitaire, après plusieurs records sur le 60', son sponsor, conscient que ce bateau ne pouvait affronter tous les océans du globe, a décidé de lancer la construction d'un maxi trimaran de record,  le bateau a une longueur de 105 pieds pour la coque centrale, soit la taille de Groupama 3, 16 mètres de large il a été construit sur Plan Irens/Cabaret chez Boatspeed, là où avait été construit le B&Q d'Ellen McArthur, le bateau possède un mât basculant.
Thomas Coville s'est élancé pour son tour du monde en soliataire le 17/12/2007, après une descente de l'Atlantique difficile, Thomas Coville commencait à rattraper une partie de son retard en aprochant de Bonne Espérance, il s'adjuge le record des 24h, mais doit abandonner suite à un choc avec un growler qui arrache sa crash box tribord.
En juillet 2008, après un stand-by de 3 mois à New York, Thomas Coville s'élance sur l'Atlantique Nord et bat le record jusque là détenu par Francis Joyon en 5j 19h 29min.
En novembre 2008, Thomas Coville s'élance pour une nouvelle tentative autour du monde, le temps à l'équateur est de 7 jours, soit quelques heures de plus que Francis Joyon, la descente de l'Atlantique Sud est moins favorable avec un contournement de l'anticyclone de Saint Hélène difficile, l'entrée dans les mers du sud n'est pas meilleure avec un retard de 1200 milles peu après le passage de Bonne Espérance, Thomas accroche ensuite une dépression qui lui permet de batte son record des 24 heures en solitaire  avec 625,8 milles,  le plus dur reste cependant à faire, : rattraper le retard accumulé pour espérer battre le temps canon de Francis Joyon. La suite de ce tour du monde ne sourira pas à Thomas Coville qui doit allonger sa route dans le grand sud du fait de la présence de glace, Sodeb'O accusera 1300 milles de retard au passage du Horn, la remontée le long des côtes sud américaines relance le suspense avec un déficit qui se comble petit à petit, avec seulement 360 milles de retard le 2 janvier. Thomas Coville concédera ensuite du terrain dans des zones de grains, il passe l'équateur avec 2 jours de retard sur le record, l'anticyclone des Açores ne laissera pas passer le skipper aussi vite qu'il l'aurait souhaiter, il rejoint Brest après 59 jours 20 heures et 47 minutes soit plus de 48h de retard sur le temps de Francis Joyon. Le record n'est donc pas battu mais Thomas Coville devient le troisième marin à effectuer un tour du monde en solitaire en multicoque sans escale, il prend le 2ème temps en solitaire et le 4ème temps absolu (solitaire et équipage confondus).
Après ce tour du monde, le trimaran a été mis en chantier pour être équipé de foils en vue de la participation de Thomas Coville à la Route du Rhum 2010.
Thomas Coville bouclera cette Route du Rhum  dans la douleur à la 3ème place derrière Franck Cammas et Francis Joyon après un final dans des vents evanescents, le skipper reprendra la mer après un court check up pour une nouvelle tentative de record autour du monde qui sera bouclée en 61 jours.
En 2012, Thomas Coville a embarqué avec Franck Cammas pour la Volvo Ocean Race, le bateau a été modifié avec l'avancée de flotteurs et donc des foils pour adopter un comportement plus sûr au large (en cabrant le bateau). Thomas Coville s'est offert un premier temps de référence en solitaire sur la Méditerranée à son retour de la Volvo Ocean Race et espère posséder Francis Joyon de son record sur la Route de la Découverte fin 2012.

Le skipper de Sodeb'O devra abandonner sa tentative sur le parcours Cadix San Salvador après une grave blessure au membre inférieur, il s'élancera de nouveau autour du monde à l'hiver 2013-3014. Cette tentative s'arrêtera dans l'Atlantique Sud suite à un trop gros retard sur le temps de Francis Joyon, le skipper fait demi-tour et se consacre ensuite à la préparation de son nouveau trimaran pour la Route du Rhum 2014. Ce trimaran est à vendre.

©Andrea Francolini/DDPI pour Sodeb'O


© Gilles Martin-Raget pour SodebO
Site web : www.martin-raget.com

Site web : www.sodebo-voile.com


Gitana 11

© Jimmy Bonnal avec son aimable autorisation

- Skippers Lionel Lemonchois pour la Route du Rhum 2006 et la saison 2007, Loick Peyron pour la fin de saison Grand Prix 2006,  Fredéric Le Peutrec entre 2004 et 2006, Yann Guichard depuis 2009
-Longueur : 24m (anciennement 18,28 m)
- Largeur : 18,30 m
- Déplacement : 7t (anciennement 6,1t)
- Voilure au près/portant : 320/450 m²
-
ex Belgacom ,skipper : Jean Luc Nélias 2002-2003
-
Mise à l'eau : août 2001 / septembre 2009 (allongement ) 77')
-
Architecte(s) : VPLP *
-
Chantier : CDK
-
Coût de construction: >2M€ -Changement du fond de coque en 2006 - Allongement à 77' en  2008-2009
-Ce bateau a montré de bonnes aptitudes dans la brise, le changement du fond de coque ansi que d’autres modifications devrait lui permettre de virer plus rapidement dans le vent faible ainsi qu’une meilleure vitesse dans ce type de vent. Suite aux performances en demi teinte des premiers rendez-vous de la saison 2006, le Baron de Rothschild a décidé de remplacé F.Le.Peutrec par  L.Peyron  à la barre du trimaran pour les Grands Prix, F.Le.Peutrec restera néanmoins sur le bateau en qualité de tacticien, renformant ainsi le duo qui officiait à l'époque sur Fujicolor. Cette association ne durera qu'un Grand Prix Yann Guichard remplaçant l'ancien skipper du bateau pour le GP de Portimao. La barre a été  confiée au 1er skipper de Gitana X, Lionel Lemonchois, pour la Route du Rhum, course qu'il remportera haut la main. Depuis le bateau n'a participé à aucune compétition depuis la Transat Jacques Vabre 2007, il continue à naviguer pour des RP.
En 2008 le Gitana Team a annoncé la mise en chantier du trimaran suite à l'ouverture de la Route du Rhum aux multicoques sans limite de taille, le trimaran est allongé à 77' et la barre de celui-ci est confiée à Yann Guichard.
Le trimaran allongé à 77' a été remis à l'eau en septembre 2009, les flotteurs ont été changés, ceux-ci semblent avoir un dessin proche de ceux de Banque Populaire V, la coque centrale a été allongée de en avant du bras de liaison avant, la structure renforcée au niveau de la coque centrale et des bras de liaison, et la plate forme aménagée pour la navigation en solitaire.
L'hiver 2009-2010 a été l'occasion d'un nouveau chantier après les 1ères navigations sur la plate forme largement remaniée, les foils ont été avancés, les appendices entièrement changés pour améliorer l'équilibre de barre.
Yann Guichard terminera 4ème de la Route du Rhum 2010, le skipper ne parviendra pas à exploiter le potentiel de son bateau dans des conditions difficiles.
Depuis le bateau est toujours au sein de l'équipe Gitana, et participe à quelques courses, comme le tour de Belle Ile en 2013, que l'équipage de Sébastien Josse remporte .

- Port d'attache : La Trinité Sur Mer
- Palmarès du bateau :
     - Saison 2007 : 2nd de l'AS Lease Challenge
                                 3ème du Trophée des Multicoques de Lorient
                                 3ème du Défi de Douarnenez
                                 2nd de la transat Jacques Vabre
     - Saison 2006 : Vainqueur de la Route du Rhum
                                  2ème des Grands Prix du port de Fécamp et de Portimao
                                  3ème des Grands Prix de Trapani, Marseille et du Trophée des Alpes Maritimes
     - Saison 2005 : 3ème de l'IB Group Challenge
                                  2nd de la Transat Jacques Vabre
     - Saison 2003 : 2nd de la Transat Jacques Vabre








Prince de Bretagne


© Marcel MOCHET

- Skippers Lionel Lemonchois
-Longueur : 24m, anciennement 18,28 m
- Largeur : 18,20 m
- Déplacement : 7,2 tonnes
- Voilure au près/portant : 317/441m²
-
ex Sodeb'O 60' ,skipper : Thomas Coville 2002-2006
-
Mise à l'eau : juillet 2002 /26 octobre  2012 (allongement à 80')
-
Architecte(s) : VPLP *
-
Chantier : CDK (version 60')
- L'ancien 60' ORMA Sodeb'O a été acheté en octobre 2011 par Prince de Bretagne, le skipper Lionel Lemonchois et son sponsor ont fait cette acquisition pour allonger le trimaran à 80' afin de le faire courir en catégorie Ultime et de l'aligner sur des records océaniques. Lionel Lemonchois avait été l'initiateur de ce type de chantier sur Gitana 11 avant de quitter l'écurie, Prince de Bretagne lui permet de réaliser ce projet avec l'ancien Sodeb'O, la mise à l'eau du bateau reconfiguré a eu lieu en octobre 2012.
Le skipper se confrontera aux MOD70 lors de plusieurs épreuves en 2013 dont le tour de Belle Ile et la Route des Princes.


Sodebo Ultime
 


© MAINSBRIDGE Ian

Skipper : Thomas Coville (FR)
ex Géronimo (Olivier de Kersauson 2001-2006)
Longueur : 34m
Largeur : 22m
Hauteur de mât : 39m
Surface de grand voile : 390m²
Surface de solent :160m²
Surface de gennaker : 500m²
Tirant d’eau : 5m
Poids : 23 tonnes
Chantier de construction : Multiplast (Vannes-France) / JMV (Cherboug-France)
Architectes : Van Peteghem-Lauriot Prévost
Mise à l’eau : 22 juillet 2001
Coût de construction : 4,5 millions d'euros
Nombre équipiers :
                                    - 11 : Trophée Jules Verne
Port d'attache : Brest
Palmarès :
                    - Détenteur du Trophée Jules Verne de 2004 à 2005 (Fossett n’ayant pas payé les droits pour le Trophée ODK s’empare de celui-ci malgré un temps moins bon que le bateau américain)
                  -  Détenteur du record du Tour de l’Australie depuis juillet 2005
                  -  Détenteur du record Transpacifique : Transpac (Los Angeles-Honolulu) depuis novembre 2005
                  -  Détenteur de la Transpacifique Est-Ouest (San Francisco-Yokohama) entre avril 2006 et avril 2008
                  -  Détenteur de la Transpacifique Ouest-Est (Yokohama-San Francisco) depuis juin 2006

 Olivier de Kersauson a voulu un trimaran sain et fiable, il s'agit d'une plate forme basée sur son expérience acquise lors de ses deux tours du monde, le trimaran est le plus grand du monde (un trimaran de 38 mètres avait été en partie construit pour The Race à Hawai mais n'avait pu être fini pour cause de budget), mais il ne possède pas les raffinements des trimarans ORMA de 60', il n'a ni foils, ni mât basculant et ne possède qu'un seul safran sur la coque centrale, de plus il est relativement étroit pour sa longueur. Le trimaran connaitra une mise au point difficile : perte de la tête de mât, problème de cavitation du safran lors de l'année 2002. En 2003, une nouvelle tentative de Jules Verne échoue, Géronimo ne parvenant pas à battre le record d' Orange. En 2004, après quelques tentatives de records qui échouent elles aussi, le trimaran se retrouve pour la troisième année consécutive sur la ligne de départ du Trophée Jules Verne, hélas ce départ ne sera pas le bon, deux des trois gennakers sont hors d'usage dès le 3ème jour, le bateau rentre à Brest pour faire couper de nouvelles voiles et repartir au plus vite. Ce nouveau départ est pris deux semaines après le demi-tour au milieu de l'Atlantique Nord, hélas le brestois et son équipage rencontrent des conditions particulièrement difficiles dans le Pacifique mais conservent une avance sur le record, le passage du Cap Horn sera aussi redoutable avec des vents de 60 noeuds. La remontée de l'Atlantique sera laborieuse avec des vents faibles, le bateau arrivera à Brest en battant le temps du Trophée Jules Verne en  63 j, 13 h, 59 m et 46 s, cependant l'américain Steve Fossett qui n'est pas parti dans le cadre du Trophée mais qui a effectué le même parcours devance largement le trimaran français puisqu'il a bouclé son tour du monde en 58 jours 09 heures 32 minutes. Fin 2004 et en vue de la participation à l'Oryx Quest, Géronimo est équipé d'un mât basculant, une première sur un bateau de cette taille, la course lancée Géronimo fait escale en Australie pour une fissure sur le bras avant, après réparation le trimaran gris reprendra la mer mais le problème réapparait l'équipage abandonne, après des réparations Géronimo accumule les records autour de l'Australie puis dans le Pacifique.

Le trimaran a été vendu en début d'année 2013 à Sodebo, le skipper Thomas Coville s'est rabattu sur ce bateau après l'échec de l'achat de Groupama 3, l'objectif principal sera la Route du Rhum 2013, avant cel)le-ci le multicoque bénéficiera d'un chantier important afin de modifier la plate forme et l'adapter à la navigation en solitaire.


© UHL Phil


                   - Record Cadix-San Salvador en solitaire  entre novembre 2008 et janvier 2014 en 9 jours 20 heures 35 minutes et 3 secondes
                   - Record la Mauricienne (Morbihan-Ile Maurice) depuis novembre 2009 en 26 jours 4 heures 13 minutes et 29 secondes à 16,40 noeuds de moyenne
                   - Second de la Route du Rhum-La Banque Postale 2010
                   -
Record des 24 heures en  solitaire 668 milles soit 27,83 noeuds de moyenne entre juillet 2012 et janvier 2014

                   - Record de l'Atlantique Nord (New York-Cap Lizard) depuis le 16/05/2013 en 5 jours 02 heures 56 minutes et 10 secondes.